COVID-19: mesures relatives aux rassemblements, aux manifestations, au port du masque et aux camps scolaires

Au vu de l’évolution préoccupante des cas positifs et des hospitalisations dus à la COVID-19 et après avoir consulté les autorités sanitaires, le Conseil d’Etat a défini les mesures à prendre pour tenter de ralentir la propagation du virus.

Dans le courant de la dernière semaine, près d’un millier de personnes ont été testées positives dans le canton de Genève et quatre personnes sont malheureusement décédées. Désormais, ce sont 67 personnes qui sont hospitalisées aux Hôpitaux universitaires de Genève en raison du nouveau coronavirus, dont 10 personnes aux soins intensifs ou intermédiaires.

Le Conseil d’Etat a entendu la médecin cantonale, Mme Aglaé Tardin, qui a exposé les difficultés relatives au maintien de la stratégie de traçage des contacts en raison de l’explosion des cas positifs. La veille, la task force gouvernementale COVID-19 a également entendu M. Bertrand Levrat, directeur général des HUG, et M. Arnaud Perrier, directeur médical des HUG, exposer leur inquiétude face à l’évolution du nombre de cas.

Le Conseil d’Etat, préoccupé par l’accroissement des cas de transmission, a donc pris les décisions suivantes afin de renforcer la lutte contre la propagation du coronavirus.

Rassemblements de plus de 15 personnes interdits dans l’espace public

Le Conseil d’Etat a décidé d’interdire les rassemblements de plus de 15 personnes dans l’espace public, notamment sur les places publiques, les promenades et les parcs. Il rappelle que dans tout rassemblement, la distance d’1m50 doit être respectée. Un rassemblement est un regroupement spontané de personnes, sans organisation préalable.

Les manifestations publiques de plus de quinze personnes sont autorisées sous réserve de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un plan de protection par un organisateur désigné.

Port du masque obligatoire dans tous les établissements accessibles au public

L’obligation de porter un masque est étendue à tous les établissements et installations accessibles au public.

Par ailleurs, il est précisé que les masques doivent couvrir à la fois le nez et la bouche. Sont exemptés du port du masque les enfants jusqu’à douze ans et les personnes qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons particulières, notamment médicales ou pour communiquer avec des personnes sourdes ou malentendantes.

Manifestations privées: nouvelles mesures

Les manifestations privées qui réunissent plus de cent personnes sont interdites.

Pour les manifestations de plus de quinze personnes mais de moins de cent personnes, outre le respect des mesures de préventions usuelles, l’organisateur doit garantir le port du masque pendant toute la durée de la manifestation et interdire toute consommation, sauf à des places assises non interchangeables. Il doit également collecter l’identité et un moyen de contact fiable de chaque personne présente et tenir la liste des participants à disposition des autorités sanitaires pendant 14 jours pour le cas où elles la solliciteraient.

Pour les manifestations privées qui réunissent jusqu’à 15 personnes, l’organisateur veille au respect des mesures de prévention usuelles telles que l’hygiène des mains, le maintien de la distance interpersonnelle et le port du masque.

Annulation des camps scolaires et voyages d’études au cycle d’orientation et au secondaire II

Au vu de l’évolution de la situation de l’épidémie de COVID-19, le département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) a décidé d’annuler tous les camps scolaires et voyages d’études avec nuitée(s) dès la 9e année. Les sorties pédagogiques d’une journée sont maintenues et encouragées, à condition qu’elles suivent les plans de protection définis. Cette décision s’applique à l’ensemble de l’année scolaire 2020-2021 et concerne les degrés secondaires I et II, ainsi que l’enseignement spécialisé pour les élèves d’âge équivalent.

Le but de ces mesures est d’éviter que les camps scolaires et voyages d’études, en particulier par leurs conditions d’organisation aux degrés secondaires I et II qui rendent très complexe la mise en œuvre des plans de protection requis, aboutissent à la création de nouveaux foyers épidémiques.

En ce qui concerne les classes du primaire et de l’enseignement spécialisé, de la 1re à la 8e année, les camps et sorties scolaires avec nuitée(s) restent autorisés s’ils suivent le plan de protection spécifique aux camps (avec notamment la participation de deux classes au maximum). Les sorties pédagogiques d’une journée sans nuitée sont aussi maintenues et encouragées, dans le respect du plan de protection de l’école obligatoire.

Annulation des évènements festifs à l’Etat

Enfin, soucieux de protéger l’ensemble du personnel suite à la dégradation de la situation sanitaire, le Conseil d’Etat a décidé de reporter jusqu’à nouvel avis l’ensemble des évènements festifs (apéritifs, verrées de départ, repas et fêtes de fin d’année, etc.) organisés par et pour les collaboratrices et les collaborateurs de l’administration cantonale.

Pour toute information complémentaire: M. Mauro Poggia, vice-président du Conseil d’Etat, chargé du département de la sécurité, de l’emploi et de la santé, en contactant M. Laurent Paoliello, directeur de la coopération et de la communication, DSES, T. 079 935 86 75 (MÉDIAS UNIQUEMENT); pour le DIP: M. Pierre-Antoine Preti, secrétaire général adjoint – relations médias, DIP, T. 022 546 69 68 ou consulter la page COVID-19 – Ecoles, formations et jeunesse.

Ressources

Je veux me faire dépister

Que vous ayez des symptômes ou simplement besoin d’un certificat médical pour votre prochain voyage, nous pouvons prendre en charge votre demande.

TROUVER UN CENTRE DE PRELEVEMENT